Nathalie HOUTMAN a suivi un double de cursus de piano et de flûte à bec: elle obtient un premier prix de piano au conservatoire de Mons et est également diplômée avec la plus grande distinction en flûte à bec dans la classe de Frédéric de Roos au conservatoire Royal de Bruxelles en 2002.

Après une spécialisation et l’obtention de son master of music aux Pays-bas (Amsterdam et La Haye), elle entreprend un voyage d’une année autour du monde, alliant rencontres de musiciens traditionnels et concerts sur les scènes musicales de Russie, d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine. Elle se produit depuis régulièrement au sein des ensembes Sirocco et Laterna Magica.

L’intérêt qu’elle porte pour les flûtes du monde, leur symbolique et leur histoire, l’amène à prolonger l’itinérance... Elle étudie la flûte indienne en Inde pendant plusieurs années, avant de se tourner vers les flûtes verticales de Chine (Xiao) et du Japon (Shakuhachi).

La bourse de la vocation, qu’elle obtient en 2007, lui permet de développer encore davantage ces passerelles, entre Occident et Orient, traditions héritées du passé, et langage contemporain.